mer 22 octobre 2014
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Pays des Landes
de Gascogne


Place de la Mairie - BP1
40630 SABRES
Tel : 05 58 04 43 43
Fax : 05 58 04 43 40
la zone pays

Accueil / S'informer / Actualités / Inauguration de l'ouverture au grand public de la fibre optique à Morcenx

La fibre optique accessible au grand public à Morcenx

présentation

Ce lundi 2 avril s'est tenue à Morcenx, l'inauguration de l'ouverture au grand public de la fibre optique en présence de Jean-Claude Deyres, Maire de Morcenx, Nathalie Manet-Carbonnière, Conseillère Régionale et Henri Emmanuelli, Président du Conseil Général des Landes.


Depuis maintenant une dizaine d'année, la ville de Morcenx s'est employée à développer le réseau Très Haut Débit (THD). Une technologie qui, dans les esprits, semble réservée aux métropoles et zones urbaines denses en raison d'un modèle économique considéré plus "viable". Et pourtant, aujourd'hui les habitants de Morcenx sont parmi les premiers en France à avoir accès, par l'intermédiaire de ROMEX, à un abonnement au THD 5 fois plus rapide qu'une connexion ADSL.

L'aboutissement d'un projet engagé il y a plus de 10 ans

Fruit d'une réflexion engagée au début des années 2000, la fibre optique est un atout pour l'essor du Pays Morcenais et au-delà. Au total, la mise à disposition de la fibre aura coûté 990 000 euros, dont 256 000 euros de fonds européens, 300 000 euros du Conseil Régional et 100 000 euros du Conseil Général des Landes. Un investissement conséquent pour une technologie qui n'est "ni un gadget, ni un luxe" comme le souligne Jean-Claude Deyres, Maire de Morcenx, mais "un investissement qui répond à une stratégie pour conserver l'attractivité démographique et économique du territoire" a-t-il expliqué.

Dans une interview accordée à LandespublicTV (ALPI) spécialement pour l'occasion, le responsable du site de la FINSA, entreprise espagnole, nous explique combien une telle infrastructure est importante dans la sauvegarde des emplois et de surcroît pour une entreprise internationale. La fibre optique, par son efficacité, a contribué à consolider les emplois administratifs car "nous travaillons ici comme si nous étions à trois mètres de notre interlocuteur à Saint-Jacques-de-Compostelle" confie le responsable. Outre la sauvegarde des emplois, cette nouvelle technologie permet d'envisager également le développement de l'activité avec par exemple la vente en ligne, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent.

La mise en œuvre du projet doit son succès à l'anticipation dont a fait preuve la municipalité en installant de la "fibre noire" (non activée) à chaque chantier mené et impliquant le génie civil. Une "capacité de vision" soulignée et félicitée par Nathalie Manet-Carbonnière, Conseillère Régionale, venue spécialement pour l'occasion. L'anticipation a ainsi permis de lisser l'investissement sur 10 ans et de mobiliser des fonds européens aujourd'hui difficiles à obtenir (FEDER).

1200 foyers ont été raccordés par ROMEX et 1400 le seront d'ici fin juin. 50 foyers et 50 entreprises sont d'ores et déjà connectés, 92 clients en attente et 150 en cours de vérification, soit un taux de pénétration identique à celui relevé en zone dense.

Demain, c'est encore 800 nouveaux foyers qui sont à raccorder et la mairie en appelle aux co-financeurs pour leur venir en aide dans la poursuite du projet.

"Une intervention publique inévitable"

Au cours de son intervention, Nathalie Manet-Carbonnière, a tenu à rappeler les avancées au niveau régional sur le THD. Cependant, selon elle, la logique du marché interroge sur le devenir de tels projets dans les territoires ruraux et péri-urbains. En effet, les opérateurs privés ne sont pas prêts à assumer les investissements dans les zones les moins denses du territoire. Dans les Landes par exemple, seule la ville de Mont-de-Marsan est envisagée étant donné que Dax développe actuellement sa propre infrastructure. Ainsi, les collectivités, pour équiper l'Aquitaine en THD, devraient alors mobiliser 1,7 milliards d'euros.

Toutefois, même si cette somme était utilisée pour le développement du THD, "la 4G ne viendrait-elle pas nous dire que l'investissement a été vain ?" questionne Henri Emmanuelli, Président du Conseil Général des Landes.

La simultanéité des usages et les besoins toujours plus grands en débit vont cependant, et inexorablement, pousser les collectivités à trouver une solution pour développer les infrastructures nécessaires à la mise à disposition du THD. Le projet mis en œuvre par la mairie de Morcenx devient alors un "modèle d'action publique reproductible" nous explique Nathalie Manet-Carbonnière.

E-Airial, la pépinière d'entreprise 2.0

Au terme de l'inauguration, Jean Claude Deyres, en tant que Président de la Communauté de Communes, a souhaité présenter un projet innovant basé sur la fibre optique à des fins économiques.

L'objectif est de créer, sur un espace dédié, une zone artisanale numérique. Cet espace d'accueil entend privilégier à la fois un cadre de vie particulier, l'airial, et des équipements et services « TIC » spécifiques (connexion à la fibre, création d'un « centre e-ressources », mise en place de services numériques de proximité).

Ce projet pilote s'inscrit dans une politique territoriale qui vise à accueillir des net-entrepreneurs notamment au sein de Zones d’Activité Économique locale, lieux d'accueil et de résidence promouvant des valeurs architecturales et paysagères locales, une qualité environnementale et des nouvelles technologies

L'étude préalable est en cours et ce projet devrait voir le jour courant 2013.


Pour voir le reportage réalisé par Landespublic TV projeté lors de l'inauguration :

Cliquez-ici

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !