Home / Patrimoine / Quand les riches chinois rachètent les vignobles du Bordelais

Quand les riches chinois rachètent les vignobles du Bordelais

Quand les riches chinois rachètent les vignobles du Bordelais

Les célèbres crus de Bordeaux, vins de renommée internationale proviennent des vignes de la région de la Gironde. Les vignobles bordelais s’étendent sur 117 200 hectares sur les rives de la Garonne et de la Dordogne sous un climat ensoleillé et humide un climat doux océanique favorisant la viticole bordelaise.

Vendu dans les quatre coins du monde, c’est un cadeau de luxe et un vin pour les fines bouches, il est devenu un champ d’investissement aux chinois en France depuis 2008.

1. Investissement ou invasion :

 

Les vignobles bordelais sont sous l’emprise de la puissance économique chinoise, une ruée vers l’or rouge inquiète les Français. Les chinois achètent domaines et châteaux de viticulture, misent sur des dizaines de millions d’euros, en vogue, des dizaines de vignobles bordelais ont été vendues.

Les chinois sont à la recherche de l’image française le luxe et le charme du savoir-vivre mais est-ce vraiment la motivation des chinois sur le territoire bordelais ?

Connaisseurs de marchés, doté d’un grand savoir en marketing, les riches chinois qui se sont installés dans cette région pour investir dans la viniculture, savaient que le bordeaux est une appellation de renommée et leurs réseaux de distribution ne manquaient pas, de même, l’achat puis la revente entre eux d’un domaine bordelais rapporte gros.

Les milliardaires chinois ont envahi les vignobles bordelais, aménagés des châteaux selon leurs envies et ont lancé l’exportation des crus bordelais en chine.

Dashang, un milliardaire chinois, propriétaire d’un château et domaine bordelais a su commercialiser les vins de Bordeaux dans sa chaîne de boutique en Chine sous le nom de ‘’la Cuvée du Château’’. Entre 60 % et 70 % de la production est vendue en chine.

Les échanges commerciaux entre la Chine et la France sont de longue date, un français doit acquérir un visa pour la Chine , pour pouvoir s’y rendre, et son séjour touristique ne doit pas dépasser les 30 jours.

2. Châteaux et terroir français à protéger :

 

Doit-on s’inquiéter de cette ruée des chinois vers les vignobles bordelais ? Outre la forte distribution des crus bordelais en Chine ou ailleurs par les investisseurs chinois, le terroir français reste indemne avec le gain d’une meilleure visibilité mondiale.

L’investisseur chinois a des objectifs financiers, on voit des hectares de vignobles et des dizaines de propriétés acquis avec une législation française qui le permet, mais doit-on s’inquiéter pour la spécificité des domaines bordelais et leurs histoires ?

About Author: